Une journée pas comme les autres !

    Travailler autrement !

    Vendredi 23 novembre, les enseignantes ont rassemblé toutes les classes de SEGPA et les ont partagées en 4 groupes pour travailler différemment des autres jours.

    Le but était de trouver en fin de journée un « trésor » caché dans Saint Vincent de Paul.

    Saint Vincent à toutes berzingues

    Le matin, grâce à l’histoire des « Poï’z », nous avons fait plusieurs ateliers : défi vocabulaire, recherche de données GPS sur internet, repérage des lieux sur la carte de Saint Vincent de Paul, réaliser la carte mentale de la vie de Monsieur Vincent. Il fallait retenir beaucoup d’informations. Alors nous avons aussi regardé une vidéo sur le cerveau pour comprendre comment fonctionne la mémoire.

    Après le pique-nique, nous devions retrouver les lieux, repérés le matin, dans le village puis résoudre des énigmes.
    Malheureusement, comme il a plu, nous avons perdu du temps et au final nous n’avons pas encore trouvé le trésor. La prochaine fois !!

    Paroles des élèves

    Ce que j’ai appris : « les neurones, l’importance de bien manger et bien dormir » ; « ce que c’est une chasse au trésor, lire une carte » ; « il faut faire très attention aux consignes pour résoudre une énigme » ; « je sais ce que c’est maintenant un coche et un solex, le nom des arbres, la vie de Saint Vincent » ; « faire de la géographie et des maths en même temps », « à me servir d’une carte et de mes neurones » ; « répondre à des questions, trouver des cachettes, que les neurones peuvent se détruire », « si je mange souvent des fastfood, mes neurones se détruisent mais si on mange du bon gras, ils se renforcent. » ; « qu’on fait du français, des maths, de l’histoire, de la géographie, des sciences, tout en même temps ».

    Rédacteurs : Antonin, Charline, Francisca, Hocine, Inès, Kylian, Laura, Léo.

    Photos : M. DUMARTIN

    • une-journee-pas-comme-les-autres
    « Pour que les choses avancent,
    il y faut du temps et de la patience. »
    Saint Vincent de Paul, Lettre à Firmin Get,
    le 21 décembre 1657