Journée cohésion SEGPA

    Une journée entre SEGPA

    Nous, tous les élèves de SEGPA de la 6e à la 3e, sommes partis, le mardi 25 septembre, au lac de Christus à Saint Paul les Dax. Nous y avons fait des activités sportives pour mieux apprendre à nous connaitre et que les plus grands s’occupent des plus petits.

    Le matin : activités sportives.

    Nous étions divisés en 3 groupes de 11 élèves pour découvrir 3 ateliers.

    Le cirque : nous avons marché sur un fil très tendu à 50 cm du sol comme des funambules. Puis nous avons essayé de tenir en équilibre sur une grosse boule, il fallait se mettre debout ! Enfin nous avons testé le jonglage avec 3 balles mais aussi avec 3 foulards.

    Le tchoukball : nous avons découvert ce nouveau sport venu de Suisse. C’est un mélange de volleyball et de handball. Il faut marquer des points en faisant rebondir le ballon sur une « cage-trampoline » de telle sorte que l’adversaire ne puisse pas le rattraper. C’est surtout un jeu de passes et de stratégie.

    Tchoukball

    Le mountain-board : Il fallait dévaler une pente d’initiation debout ou assis sur une planche équipée de quatre roues –cross. Nous pouvions aussi descendre sur une trottinette.

    Mountain-board

    Nous avons fini la matinée par un tour de lac et un passage à la tyrolienne.
    Après le pique-nique nous avons pu nous reposer ou jouer au ping-pong.

    Pique-nique

    L’après- midi : le retour.

    Nous sommes rentrés à pied ! Il a fallu marcher 7 kilomètres ! Nous avons mis deux heures et quart. Nous avons fait une pause dans un champ, sous un gros arbre pour nous reposer un peu, grignoter et boire.

    Arrivés au collège, nous avons goûté dans le parc du Berceau et nous avons fait des photos.

    Nous étions un peu fatigués mais nous avons passé une belle journée sportive.

    Article rédigé par les élèves de 4e et 3e SEGPA

    Photos : M.A. FAVARO

    • journee-cohesion-segpa
    • journee-cohesion-segpa
    • journee-cohesion-segpa
    • journee-cohesion-segpa
    « Pour que les choses avancent,
    il y faut du temps et de la patience. »
    Saint Vincent de Paul, Lettre à Firmin Get,
    le 21 décembre 1657