Concours d'affiches

    À l’occasion de la 8ème édition de la Semaine des Mathématiques sur le thème « Mettons en scène les mathématiques », les élèves de 6ème et 5ème SEGPA participent au Concours d’affiche 2020.

    Un formidable travail de coopération a permis de présenter 4 affiches accompagnées d’un texte explicatif.

    Enzo – Maëlys – Nathan – Esteban :

    Nous avons choisi de donner de la profondeur à la scène avec une boîte en carton recouverte de papier crépon représentant une salle de classe comme décor. Les trois coups résonnent, la classe peut commencer. Les chiffres-élèves en fil de fer torsadé observent le tableau noir, bien assis sur leur tabouret en pâte à modeler. Les figures géométriques planes colorées s’animent à côté de l’horloge. Les lettres suspendues sur le devant de la scène, semblent s’envoler et planer pour former le mot « maths »… Comme un rêve, les mathématiques deviennent une scène « vivante ».

    Maëllys – Léona – Emeline :

    Nous avons réalisé une scène en carton habillée de crépon avec des personnages jouant une scène « mathématiques ». Sur le devant de la scène la souris-cylindre observe les spectateurs. « Chut ! couine-t-elle. Le spectacle va commencer ! » Les rideaux de crépon rouge dévoilent dans le fond la scène deux élèves qui parlent « mathématiques ». Les chiffres leur sortent par les yeux. Le chiffre 1 s’échappe soudain de la bouche d’un garçon et vient tel un canard sur le devant de la scène cancaner avec le chiffre-serpent 2 qui siffle les réponses aux spectateurs intrigués. Le temps s’écoule lentement, comme suspendu. La pendule pâte à modeler semble s’assoupir !

    Gwendal – Ethan – Ayron :

    Les chiffres, les formes géométriques découpées et collées, les outils sont les acteurs sur la scène en parquet que nous avons dessinée et coloriée. Le rideau rouge se lève sur la pièce « mathématiques en scène ». Le projecteur éclaire le parquet en bois de la scène où dansent des chiffres, des solides et autres figures planes. La règle-escargot rampe vers le rapporteur-cheminée tandis que l’équerre réservoir d’eau arrose le compas enflammé. Dans le fond de la scène, la formule mathématique s’anime. Les parenthèses-girafes enferment les jumeaux 3 et le 8 abeille. Ils font la danse des priorités de la multiplication et de l’addition.

    Lise – Oihana – Victoria :

    Nous avons réalisé en dessin et collage une pièce de théâtre dans laquelle tous les outils mathématiques (chiffres, matériel, géométrie) sont les acteurs. Les fauteuils vides appellent  le spectateur à découvrir la pièce. 1,2,3… Le rideau en tissu rayé rouge et noir s’ouvre. Les fauteuils au premier rang invitent les spectateurs à venir s’assoir pour découvrir la pièce. Les outils de géométrie font la ronde autour des chiffres qui se sont échappés du tableau noir. Le cygne-2 flotte vers la rive-4 pendant que les chats 5 et 1 s’unissent pour former le nombre 51. A côté d’eux, le castor-3 se dandine en remuant sa queue-9. La règle, la calculatrice et le compas surveillent le jeu des chiffres animés. Le triangle-arc-en-ciel déverse ses couleurs sur cette scène des mathématiques, éclairée par le 1-bougie.

     

    Mise à jour du 2 mars 2020 : Résultat du concours

    Trois de ces quatre affiches figurent dans les Coups de cœur du jury et prix du public !

    Votez pour vos affiches préférées sur la page Facebook du Concours !

    Les affiches qui auront le plus de « J’aime » le vendredi 20 mars 2020 au soir se verront décerner un Prix du Public 2020.

    « Pour que les choses avancent,
    il y faut du temps et de la patience. »
    Saint Vincent de Paul, Lettre à Firmin Get,
    le 21 décembre 1657
    INFORMATION CORONAVIRUS

    L'établissement sera fermé aux élèves sans garderie à partir de lundi 16 mars et jusqu'à nouvel ordre.

    Cependant, une permanence sera assurée de 9h à 12h du lundi au vendredi.

    A partir de mardi 17/03, toutes les PFMP sont interrompues. Les élèves doivent rester à leur domicile.

    Collège et Lycée Pro : consultez ÉcoleDirecte

    Circulaires envoyées :