Tutorat à l'internat

    Depuis quelques mois, à la demande des élèves, une nouveauté a fait son apparition dans l’étude du soir des internes : le tutorat.

    Ainsi, suivant leur disponibilité et leur travail personnel, des lycéens proposent un tutorat à des élèves de 6ème, dans le cadre de l’internat.

    Pendant 1 heure, ce deux fois par semaine, une aide personnalisée est proposée à chacun :

    • méthodologie (préparation du cartable, tenue du cahier de texte, tenue des cahiers et des classeurs)
    • ou bien revoir les leçons et aider aux devoirs.

    Ces séances ont lieu le lundi, afin mettre la semaine en place, et un autre soir, suivant le besoin. Pour cela, ils disposent, selon les disponibilités et les activités, du CDI ou bien d’une salle dédiée à ce tutorat.

    Adaptation besoins/compétences

    Chaque tuteur ayant ses propres compétences, l’aide proposée est variée. Les besoins des collégiens étant également diverses, tous y trouvent leur compte.

    Ainsi, par exemple, Justine (2nde TISEC) et Malory (2nde Commerce) chaperonnent 4 élèves de 6ème (générale et Segpa) pour leur donner des conseils méthodologiques.

    De même, Bilal et Enzo, tous deux élèves en terminale Commerce, proposent, quant à eux, une aide aux devoirs avec des matières spécifiques : mathématiques et anglais.

    Cette organisation est suffisamment souple pour s’adapter aux besoins et aux disponibilités de chacun.

    Retours de cette expérience

    Le premier bilan est positif à tous points de vue :

    1. Les lycéens sont très contents de pouvoir être utiles et aider les plus jeunes.
    2. Les collégiens, eux, se sentent soutenus et compris.
    3. Les enseignants ont très vite pu remarquer une progression du niveau des élèves suivis.

    Le tutorat a donc de beaux jours devant lui dans l’établissement.

    • tutorat-a-linternat
    • tutorat-a-linternat
    • tutorat-a-linternat
    • tutorat-a-linternat
    « Pour que les choses avancent,
    il y faut du temps et de la patience. »
    Saint Vincent de Paul, Lettre à Firmin Get,
    le 21 décembre 1657